Le rapport financier de l’Église adventiste présenté dans un esprit de gratitude et de confiance

Mis à jour le 11.04.2019 à 10:53
Le rapport financier de l?Église adventiste présenté dans un esprit de gratitude et de confiance

Silver Spring, Maryland, États-Unis | Adventist Review & Réseau Adventiste d’Informations

 

Le trésorier de l’Église adventiste, Juan Prestol-Puesán, a souligné le profond sentiment de gratitude de son équipe envers les membres d’église et envers Dieu lors de la présentation du rapport financier 2018 aux membres du Comité Exécutif de l’Église adventiste, le 9 avril 2019. Son rapport, intitulé « L’histoire financière de 2018, » relatait un récit de confiance en ce qu’il croit être la direction divine dans le passé, le présent et l’avenir.

 

« Le relevé financier après vérification indique les bénédictions que nous avons reçues et la direction du Seigneur, » a-t-il déclaré aux dirigeants de l’Église venus du monde entier et réunis au siège mondial de l’Église adventiste à Silver Spring, dans le Maryland aux États-Unis. « Je suis heureux de pouvoir annoncer… des résultats positifs pour nos opérations en 2018, » a-t-il annoncé.

 

La santé financière de l’Église en 2018

 

Au cours d’une année marquée par l’instabilité des marchés financiers et la faiblesse de certaines devises étrangères clés, Juan Prestol-Puesán a déclaré que les finances du siège mondial de l’Église se portaient bien grâce à une augmentation du montant des dîmes au niveau mondial et à un contrôle constant des dépenses.

 

« La dîme a augmenté de 3,6%, soient 89 millions de dollars US, pour un total de 2,5 milliards de dollars, » a-t-il indiqué. « Cela inclut une augmentation de 55 millions de dollars US au niveau de la dîme dans la Division Nord-Américaine, pour un total de 1,077 milliard de dollars US. »

 

Le rapport présenté par Juan Prestol-Puesán a également mis en lumière le fait que les offrandes des missions ont atteint plus de 88 millions de dollars US, un chiffre qui n’inclut pas les contributions des membres à leurs églises locales.

 

D’un autre côté, les dépenses de la Conférence Générale – c’est-à-dire l’argent dépensé pour faire fonctionner le siège de l’Église adventiste mondiale – sont en baisse pour la deuxième année consécutive, a indiqué Juan Prestol-Puesán. Cela comprend des économies de plus de 1,1 million de dollars US en frais de déplacement, a-t-il déclaré.

 

Le trésorier adjoint de l’Église adventiste, Ray Wahlen, a rappelé aux membres du Comité Exécutif et à ceux qui suivaient la rencontre en ligne, comment les choses fonctionnent.

 

« La Conférence Générale fonctionne avec un plafond de 2% du total brut de la dîme, » a-t-il déclaré. « En 2018, le siège de l’église mondiale a fonctionné en étant 4 millions de dollars US en dessous du budget et plus de 7,2 millions de dollars US en dessous du plafond de 2%. »

 

Ray Wahlen a également mentionné le total des dépenses de fonctionnement, faisant remarquer qu’elles étaient nettement inférieures au maximum autorisé par le règlement en vigueur. « En termes de pourcentage, les dépenses réelles de fonctionnement des bureaux ne représentaient que 85,64% du plafond, » a-t-il dit.

 

Dans l’ensemble, Juan Prestol-Puesán a indiqué que les dons moyens par semaine en dîmes et en offrandes des missions (cela n’inclut pas les offrandes pour l’église locale) ont atteint 50 millions de dollars US.

 

Ce qui pourrait arriver en 2019 et au-delà

 

Les responsables financiers de l’Église prévoient que la volatilité des devises pourrait encore affecter les opérations financières en 2019 et au-delà. « Nous continuerons de faire de notre mieux pour anticiper et minimiser l’impact négatif de la fluctuation des taux de change sur notre revenu, » a déclaré Juan Prestol-Puesán. « Les dépenses et les allocations feront également l’objet d’une surveillance attentive. »

 

Mais au-delà des cycles du marché et des fluctuations monétaires, Juan Prestol-Puesán a déclaré ressentir « un profond sentiment de gratitude » pour la fidélité des membres d’église et pour la direction divine.

 

« Nous remercions [Dieu] pour ses bénédictions, » a-t-il dit. « Et nous remercions nos membres pour leur générosité. » Et il a ajouté : « Si nous sommes fidèles et si nous sommes prudents, nous croyons que le Seigneur nous bénira et que les choses se passeront bien pour nous. »

 

Juan Prestol-Puesán a également renouvelé sa confiance en ce qu’il a appelé « l’aide continuelle de Dieu. »

 

« Il comprend nos saisons, notre époque et nos besoins, » a dit Juan Prestol-Puesán. « Il nous guidera et il pourvoira pour nous selon ce qu’il considère être le meilleur pour nous. »

 

C’est la raison pour laquelle, a souligné Juan Prestol-Puesán, les dirigeants ont tout intérêt à bien dormir la nuit et… à s’impliquer avec énergie pendant la journée.

 

« [Dieu] nous gardera dans la paix parfaite, » a-t-il déclaré.

 

Traduction: Patrick Luciathe / DIA