Le processus se poursuit dans la prière : l’ADCOM de la Conférence Générale embrasse l’unité

Mis à jour le 14.09.2018 à 13:01
Le processus se poursuit dans la prière : l?ADCOM de la Conférence Générale embrasse l?unité

7 Septembre 2018 | Silver Spring, Maryland, Etats Unis | Équipe éditoriale de la lettre d’information du Comité Exécutif de la Conférence Générale


Le Comité Administratif de la Conférence Générale (ADCOM) de l’Église Adventiste du Septième Jour a récemment pris des décisions visant à soutenir et promouvoir encore davantage l’unité de l’Église mondiale, et aussi à compléter les règlements de l’Église déjà en place.

 

L’Église Adventiste est présente dans plus de 200 pays, elle connait une croissance de plus de quatre pour cent par an et établit plus de 30 nouveaux groupes de croyants chaque jour. La croissance et la diversité exigent de la flexibilité, toujours dans le contexte de la fidélité à la vérité biblique et aux meilleures pratiques en matière de fonctionnement.

 

Les décisions concernant les points de l’ordre du jour sont prises par un vote à la majorité. La plupart des points de l’ordre du jour pour l’Église mondiale proviennent de processus préalablement convenus ou résultant de la contribution des membres élus du Comité Exécutif de la Conférence Générale.

 

Le 17 juillet 2018, l’ADCOM de la Conférence Générale a mis en place cinq comités sur le respect des décisions avec pour objectif de contribuer à l’unité, aider à maintenir les croyances de l’église qui ont été votées ainsi que les procédures et les processus de fonctionnement. Les termes de référence de ces comités sont disponibles ici. Les noms des comités et de ceux qui ont été élus pour faire partie de ces comités sont présentés à la fin de cet article.

 

Deux Déclarations Préalables


La mise en place des cinq comités de respect des décisions est le résultat de deux déclarations préalables de l’Église mondiale:

 

Une enquête mondiale menée par le Bureau des Archives, des Statistiques et de la Recherche de l’Église Adventiste auprès des dirigeants de l’Église, y compris tous les présidents d’union, a montré qu’ils soutiennent fortement l’idée d’un type quelconque de conséquences pour les entités qui ne se conforment pas aux décisions votées par les Sessions de la Conférence Générale et par le Comité Exécutif de la Conférence Générale. Les résultats de l’enquête ont été publiés le 23 mars 2018 par  Adventist News Network (ANN)et Adventist Review, ainsi que dans le  Bulletin d’Information du Comité Exécutif de la Conférence Générale (ECN) d’avril 2018.


Pendant plusieurs années, les membres du Comité Exécutif de la Conférence Générale ont correctement observé qu’on peut retrouver des cas de non-respect des décisions de la Session de la Conférence Générale et du Comité Exécutif dans plusieurs domaines de la pratique et du fonctionnement de l’église. A plusieurs reprises, des questions ont été posées pour déterminer la raison pour laquelle les dirigeants de l’Église n’ont pas traité ces questions. Cette décision de l’ADCOM répond à ces préoccupations.


L’objectif de ces comités est de faire en sorte qu’un groupe de personnes qualifiées, suivant la recommandation de l’ADCOM de la Conférence Générale, examine les pratiques de non-respect qui ont été signalées. L’objectif de chaque comité est d’amener l’église à se concentrer sur sa mission et son message, en utilisant une approche rédemptrice pour parvenir à l’unité de l’église. En traitant les problèmes de respect des décisions, ce modèle pourrait également être adopté par d’autres niveaux de l’organisation de l’église.

 

Comme expliqué dans le vote pris par l’ADCOM de la Conférence Générale, le processus du sous-comité commence par une recommandation de l’ADCOM de la Conférence Générale et ensuite suit la pratique habituelle consistant à obtenir un grand nombre de contributions et à établir un consensus majoritaire par le biais de l’ADCOM de la Conférence Générale les administrateurs de la Conférence Générale et des divisions (GCDO), ainsi que le Comité Exécutif de la Conférence Générale.

 

Une Compréhension Commune

L’autorité de l’église appartient aux membres d’église. Les décisions prises lors des Sessions de la Conférence Générale et des rencontres du Comité Exécutif sont en phase avec les croyances bibliques et définissent les règlements de l’Église et ses pratiques. C’est biblique pour des personnes et des organisations de travailler ensemble autour d’une compréhension commune de telle sorte que le message et la mission qui se trouvent dans la Parole de Dieu puissent faire le tour du monde.

 

Hensley Moorooven, secrétaire de l’ADCOM de la Conférence Générale, lance cet appel dans un esprit de prière : « Ce dont nous avons vraiment besoin, c’est que l’Église se retrouve sur ses genoux, priant que le Saint-Esprit nous rassemble. Indépendamment de notre position, nous avons une mission et nous avons un message, et cela doit devenir le point d’emphase de l’église. C’est l’appel que lance la direction de la Conférence Générale, des divisions, des unions, des fédérations, les pasteurs et les membres. Restons sur nos genoux. »

 

Comité de Révision du Respect des Décisions de la Conférence Générale et Doctrines, Règlements, Déclarations et Directives pour les Organisations et Institutions de l’Église au sujet de l’Enseignement sur la Création / les Origines

 

MEMBRES

 

Stele, Artur A, Président
Gibson, L James, Secrétaire
Donkor, Kwabena
Klingbeil, Chantal
Nalin, Ronald
Phillips, Suzanne
Porter, Karen J
Ryan, Michael L
Standish, Timothy G
Thomas, John H
Younker, Randall W

 

CONSEILLER JURIDIQUE:

 

Woods, Jennifer

 

MEMBRES D’OFFICE

 

Wilson, Ted N C
Ng, G T
Prestol-Puesan, Juan R

 

Comité de Révision du Respect des Décisions de la Conférence Générale et Doctrines, Règlements, Déclarations et Directives pour les Organisations et Institutions de l’Église au sujet de l’Homosexualité

 

MEMBRES

 

Stele, Artur A, Président
Brasil de Souza, Elias, Secrétaire
Beardsley-Hardy, Lisa M
Blanchard, Gary T
Landless, Peter N
Mueller, Ekkehardt F R
Nedley, Neil
Oliver, Elaine
Oliver, Willie
Proffitt, Kathryn L
Santos, Gerson P
Yingling, Lori T

 

CONSEILLER JURIDIQUE

 

Wetmore, Thomas E

 

MEMBRES D’OFFICE

 

Wilson, Ted N C
Ng, G T
Prestol-Puesan, Juan R

 

Comité de Révision du Respect des Décisions de la Conférence Générale et Doctrines, Règlements, Déclarations et Directives pour les Organisations et Institutions de l’Église au sujet des Questions Portant sur la Cosécration

 

MEMBRES

 

Biaggi, Guillermo E, Président
Moorooven, Hensley M, Secrétaire
De los Santos, Abner
Finley, Mark A
Hasel, Frank M
Page, Janet R
Page, Jerry N
Ryan, Michael L
Stele, Galina

 

CONSEILLER JURIDIQUE
Doukmetzian, Karnik

 

MEMBRES D’OFFICE

 

Wilson, Ted N C
Ng, G T
Prestol-Puesan, Juan R

 

Comité de Révision du Respect des Décisions de la Conférence Générale et Principaux Règlements de la Conférence Générale

 

MEMBRES

 

Wahlen, J Raymond II, Président
Orion, Daisy J F, Secrétaire
Biaggi, Guillermo E
Richli, Claude J
Deux membres supplémentaires devant être nommés GCAS adjoints au GCAS de la Région sous consideration

 

CONSEILLER JURIDIQUE

 

Pierre, Josue

 

MEMBRES D’OFFICE

 

Wilson, Ted N C
Ng, G T
Prestol-Puesan, Juan R

 

Comité de Révision du Respect des Décisions de la Conférence Générale avec les Croyances Distinctives de l’Église Adventiste du Septième Jour pour les Organisations et Institutions de l’Église

 

MEMBRES

 

Brasil de Souza, Elias, Chair
Wahlen, Clinton L, Secretary
Arrais, Raquel C
Finley, Mark A
Goia, Pavel
Moorooven, Hensley M
Page Jerry N
Small, Heather-Dawn K
Simmons, Ella S
Thorp, Brad
Timm, Alberto R

 

CONSEILLER JURIDIQUE

 

McFarland, Todd R

 

MEMBRES D’OFFICE

 

Wilson, Ted N C
Ng, G T
Prestol-Puesan, Juan R

 

Traduction: Patrick Luciathe /DIA.