MES TÉMOINS JUSQU'AU BOUT DU MONDE

Mis à jour le 14.11.2018 à 12:08
MES TÉMOINS JUSQU'AU BOUT DU MONDE

LE COMITÉ EXÉCUTIF INTERRÉGIONAL EUROPÉEN DISCUTE DE LA PRIORITÉ DE TÉMOIGNER DU MESSAGE DU SALUT JUSQU'AUX CONFINS DE LA TERRE.

 

08 novembre 2018 | Rome, Italie. CD-EUDNews. C. Cozzi.

 

« Mes témoins jusqu'au bout du monde... » C'est sous cette maxime que le Comité exécutif de la Région Inter-Européenne (EUD) de la Conférence générale des adventistes du septième jour (CG), tenue à Rome, Italie, du 1er au 6 novembre 2018, a commencé ses travaux.

 

Le Comité exécutif de l'EUD comprend tous les responsables des différents Unions des pays de l'Europe du Sud-Est, y compris les directeurs des institutions, les membres laïcs et les invités de la CG. Parmi les invités figurait le président de la Conférence générale, le pasteur Ted Wilson, qui a partagé les rapports des différents départements impliqués dans l'évangélisation.

 

Le message d'ouverture de la séance a été présenté, comme d'habitude, par le président de l'EUD, le pasteur Mario Brito.

 

Son message était basé sur la deuxième lettre de l'apôtre Pierre 1:16-21. L'église du premier siècle était remise en question par plusieurs fausses doctrines. Ceux qui sont à l'origine de ces enseignements ne se préoccupent pas du bien-être de leurs auditeurs, mais de leurs propres intérêts.

 

L'apôtre a rappelé à son auditoire qu'il était un serviteur et un témoin oculaire de Jésus, qui se préoccupait vraiment du bien-être de tous les êtres humains. Il s'est donné entièrement à la mission de sauver l'espèce humaine. « Les enseignements et l'autorité de Pierre n'étaient pas basés sur des histoires conçues artificiellement, » explique le pasteur Brito. « Il a appris à connaître Jésus personnellement. Sa connaissance et son autorité étaient fondées sur ce qu'il avait appris de Jésus et sur le témoignage des prophètes. » Comme Jésus, Pierre n'a pas été ému par ses propres intérêts. Il s'est pleinement engagé dans la mission de servir les autres.

 

Des temps difficiles nous attendent. Nous sommes confrontés à des défis qui viennent de différentes directions. Sommes-nous enracinés dans la Parole de Dieu ? Sommes-nous transparents ? Sommes-nous honnêtes ? Sommes-nous au service des gens ? Sommes-nous au service des gens parce que nous les aimons ? Ce sont là quelques questions que le Président a posées.

 

« Les gens peuvent facilement voir qui nous sommes par la façon dont nous nous comportons et agissons. Ils peuvent facilement comprendre si nous sommes dignes de confiance ou non. Et cela fera la différence, » a suivi Brito. Il a ensuite demandé d'où venait notre autorité. Il n'y a qu'une seule réponse : Jésus Christ.

 

« Comment sommes-nous censés exercer l'autorité dans l'église ? Suivant l'exemple de Jésus, tel qu'il est présenté dans les Évangiles. Il est le modèle parfait pour tous ceux qui sont appelés à exercer l'autorité dans la sphère ecclésiastique, » a affirmé le pasteur Brito.

 

Jésus a établi des relations d'amour avec les gens au fur et à mesure qu'il les servait, a gagné leur confiance, puis les a invités à le suivre.

 

« Dans nos relations avec les gens, en montrant un réel intérêt pour leur bien-être et leur réussite, ils nous feront confiance et suivront nos instructions et nos conseils. Beaucoup d'entre eux finiront par accepter Jésus-Christ comme leur Seigneur et Sauveur. Sommes-nous vraiment engagés à aider les gens à suivre Jésus ? Il n'y a pas de meilleure forme de leadership que de conduire les gens à suivre le Bon Pasteur. »

 

Un leader gagne son autorité de leadership en servant les gens qu'il est appelé à diriger. « Les gens peuvent voir qui nous sommes. Ils peuvent lire si nous sommes dignes de confiance ou non, » a expliqué Brito.

 

« Notre mission est d'aider à grandir à l'image de Dieu. Nous devons toujours garder cet objectif à l'esprit, » a conclu le pasteur Brito. « Ainsi, nous avons grand besoin de femmes et d'hommes qui reflètent le caractère de Jésus-Christ, avec un cœur pur, suivant son exemple désintéressé et ayant la même autorité pour aller prêcher l'Evangile jusqu'aux extrémités de la terre. »

 

La session s'est poursuivie par la présentation de quelques points relatifs à l'administration normale de l'Église et, concluant la première session de ce Comité exécutif EUD 2018, l'adoption de la nouvelle Déclaration de mission révisée de l'Église adventiste du septième jour :

 

Notre mission : Faire des disciples de Jésus-Christ qui vivent comme ses témoins aimants et proclamer à tous l'Évangile éternel des messages des trois anges en préparation à son retour prochain (Mt 28:18-20, Actes 1:8, Ap 14:6-12).

 

Notre méthode : Guidés par la Bible et le Saint-Esprit, les adventistes du septième jour poursuivent cette mission en vivant, communiquant, disciplinant, enseignant, guérissant et servant comme le Christ.

 

Notre vision : En harmonie avec la révélation biblique, les adventistes du septième jour considèrent comme le point culminant du plan de Dieu la restauration de toute Sa création en pleine harmonie avec Sa parfaite volonté et Sa justice.