LE FORUM ANNUEL ADRA EUROPE PROMEUT UNE PLUS GRANDE COLLABORATION, UN PLUS GRAND IMPACT

Mis à jour le 14.11.2018 à 12:32
LE FORUM ANNUEL ADRA EUROPE PROMEUT UNE PLUS GRANDE COLLABORATION, UN PLUS GRAND IMPACT

LES DIRECTEURS ET DIRIGEANTS NATIONAUX SE RÉUNISSENT EN HONGRIE POUR RÉFLÉCHIR, PLANIFIER ET TRAVAILLER EN RÉSEAU.

 

Budapest, Hungary. | Maja Ahac, TED News.

 

Les dirigeants de l’Agence Adventiste de Développement et de Secours (ADRA) en Europe se sont réunis pour discuter de nouvelles approches pour avoir un plus grand impact à travers le monde, lors de la réunion annuelle du forum de l’agence à Budapest, Hongrie, du 22 au 25 octobre 2018. Leur objectif était d'accélérer les efforts visant à promouvoir le bien-être des personnes défavorisées et de construire un réseau ADRA plus fort, ont déclaré les dirigeants.

 

Les directeurs nationaux d'ADRA Europe, ainsi que les responsables d'ADRA International et d'ADRA Europe, se sont réunis pour le forum ADRA Europe, qui combine les réunions du comité exécutif et de planification. Trente pays européens accueillent actuellement des bureaux nationaux ADRA, et 25 directeurs nationaux ou leurs représentants étaient présents aux réunions. Six d'entre eux étaient nouveaux dans leur rôle.

 

À la recherche d'un plus grand impact

 

ADRA Europe a été restructurée en 2016 pour regrouper les différents bureaux sous un même toit, ce qui a facilité les efforts conjoints et les projets de collaboration entre les pays, ont indiqué les dirigeants. Le nouveau modèle a également apporté une nouvelle façon de penser et de rêver, ont-ils dit, permettant aux bureaux d'accélérer leur impact, en particulier dans les domaines de la santé et de l'éducation.

 

Les dirigeants d'ADRA International ont souligné que l'accès à l'éducation est en train de devenir un thème majeur pour ADRA à travers le monde, et les bureaux européens se joignent aux efforts pour soutenir les enfants et les jeunes défavorisés qui n'ont pas accès à l'éducation. D'importantes améliorations sont également en cours dans le domaine de l'intervention d'urgence. Alors que le rythme des catastrophes semble s'accélérer, les dirigeants ont déclaré que des efforts plus professionnels et mieux coordonnés apportent de l'espoir et sauvent plus de vies que jamais auparavant. Au terme de ces trois jours de réunions, un groupe de professionnels d’ADRA récemment recrutés a poursuivi un cours de formation sur les situations d'urgence.

 

Des rapports ont été présentés sur le travail plus routinier mais important d’ADRA, présenté par Raafat Kamal, président de la Division transeuropéenne et président du conseil d'administration de l'ADRA Europe, Norbert Zens, trésorier de la Division intereuropéenne, et João Martins, directeur exécutif d'ADRA Europe.

 

Une théologie de la compassion

 

Jonathan Duffy, président d'ADRA International, a parlé de la théologie de la compassion, notamment des tendances mondiales récentes et du rôle des organisations confessionnelles dans le développement et l'aide humanitaire. Il a rappelé aux participants que récemment, les experts du développement mondial ont pris conscience que les organisations confessionnelles jouent un rôle important dans la résolution de certains des problèmes les plus urgents de la société actuelle.

 

« Plus de 85 % de la population mondiale est affiliée à une organisation religieuse », a dit M. Duffy. « Les chefs religieux sont parmi les plus influents. Si la société mondiale est déterminée à atteindre les objectifs de développement durable d'ici 2030, alors les chefs religieux sont parmi ceux qui vont apporter le changement souhaité ».

 

Duffy et son équipe élaborent les fondements théologiques de la justice sociale et défendent activement la justice au sein des organisations confessionnelles.

 

Modèles opérationnels, image de marque et collecte de fonds

 

Michael Kruger, vice-président des finances d'ADRA International, a présenté de nouveaux modèles d'affaires avec un accent particulier sur le social business. Matthew Siliga, vice-président du marketing et du développement, a animé des ateliers et des présentations sur l'image de marque, la collecte de fonds et les nouvelles technologies.

 

« La société contemporaine évolue rapidement et de nouveaux modèles de financement du développement sont en cours d'élaboration », a souligné Mme Siliga. « L’ADRA teste et développe de nouvelles technologies pour apporter des changements sociaux positifs aux communautés locales. »

 

Citant les fréquentes occurrences d'urgences humanitaires et de catastrophes dans le monde, Mario Oliveira, directeur de l'Unité de gestion des urgences d'ADRA International, a présenté des modèles d'intervention et dirigé des discussions sur la manière d'améliorer la rapidité et l'efficacité des interventions et de sauver ainsi davantage de vies.

 

Collaboration et bénévoles

 

Les dirigeants ont discuté des stratégies de programme et des modèles de collaboration entre les bureaux sur le territoire européen. Une nouvelle initiative mondiale de plaidoyer a été présentée et les employés et bénévoles des bureaux de l'ADRA ont été invités à se joindre aux efforts de plaidoyer en faveur des personnes défavorisées, marginalisées et en situation de pauvreté.

 

Les bénévoles sont une ressource vitale dans le travail d’ADRA en Europe, ont déclaré les dirigeants de l'ADRA lors de présentations sur la gestion des bénévoles et l'engagement bénévole, au cours desquelles ils ont également mené des discussions pratiques sur la valeur et le rôle des bénévoles.

 

Les réunions annuelles d'ADRA en Europe sont également l'occasion pour les dirigeants de passer du temps avec leurs collègues, de partager des défis et des idées, de rechercher des opportunités de partenariat et de s'encourager mutuellement, ont déclaré les organisateurs.

 

M. Martins a déclaré qu'il estimait que l'occasion de rencontrer tous les directeurs de pays européens de l'ADRA était un privilège, et il a ajouté qu'il était satisfait du résultat. "Nous pouvons voir les progrès accomplis, partager les bonnes expériences et apprendre ensemble comment faire progresser l'ADRA en Europe ", a-t-il déclaré. "Ensemble, nous pouvons mieux servir l'humanité pour que tous puissent vivre comme Dieu l'a voulu."