20 - 03 - 2007

New-York, USA –...

08 - 02 - 2007

Nairobi - Le...

03 - 06 - 2008

Papeete, Tahiti -...

28 - 03 - 2008

Paris, France –...

22 - 02 - 2009

Paris, France –...

24 - 03 - 2009

Paris, France –...

05 - 04 - 2009

Paris – Concert...

29 - 11 - 2009

Paris, France –...

04 - 11 - 2010

Paris, France –...

06 - 11 - 2010

Paris, France –...

21 - 09 - 2010

Amman, Jordanie -...

20 - 03 - 2011

Paris, France –...

05 - 11 - 2012

...

Baghdad, Irak - Les chrétiens fuient le pays suite à la guerre

Le malaise civil en Irak, pays de Ninive, de l'ancienne Babylone, d'Our en Chaldée et du jardin d'Eden biblique, fait payer un lourd tribut à la petite communauté chrétienne. Confrontés au terrorisme quotidien, beaucoup de ceux qui le peuvent continuent de quitter le pays.
Le pasteur Basim Fargo, président de l'Eglise adventiste en Irak, déclare : « Oui, certains de nos membres quittent l'Irak. Bien sur, les gens instruits et aisés partent, ceux qui restent sont pauvres et n'ont pas les moyens de partir ».
Basim Fargo précise que les adventistes en Irak sont maintenant 75 environ, alors qu'ils étaient au nombre de 150 avant l'invasion de 2003 et ses conséquences sur la vie locale.

Selon le rapport du New York Times du 17 octobre, sur le départ généralisé des chrétiens d'Irak, le nombre total de chrétiens en Irak n'est pas défini : le dernier recensement de 1987 en dénombrait 1,4 millions. Aujourd'hui, on en estime entre 600 000 et 800 000. Quel que soit le nombre, les chrétiens d'Irak se sentent dans l'incertitude, suite à la guerre et à d'autres facteurs externes tels que la récente controverse sur l'Islam lancée par le souverain pontife, le Pape Benoît 16.

Basim Fargo affirme : « La déclaration du Pape a provoqué de l'opposition et un contexte malheureux de la part des gens du pays à l'encontre des chrétiens. Cela a mis le feu au pays. La plupart des gens ont une religion par tradition. Quand les choses se passent ainsi, les croyants musulmans sont très affectés. »
Il continue : « De telles actions se retournent contre la communauté chrétienne. Certaines personnes peuvent supporter cela, d'autres non. C'est pourquoi elles choisissent de quitter le pays pour préserver leur sécurité. La situation actuelle ne nous permet pas de vivre nos services de culte librement. Il n'est pas sûr de sortir. Nous nous rencontrons chaque semaine, le samedi, mais c'est très difficile. Nous nous attendons à une explosion à n'importe quel moment de la journée ». Basim Fargo ajoute que les irakiens attendent des jours meilleurs. « Nous espérons que dans un avenir proche, les choses vont s'améliorer, c'est en tout cas ce que nous entendons dans les informations. Mais personne ne sait, à part Dieu, si cela va arriver et quand ».
Source ANN
halkalı evden eve nakliyat,sisli evden eve nakliyat,maltepe evden eve nakliyat,
Beykoz Evden Eve Nakliyat Üsküdar Evden Eve Nakliyat Çekmeköy Evden Eve Nakliyat Ataşehir Evden Eve Nakliyat Maltepe Evden Eve Nakliyat Kartal Evden Eve Nakliyat Ümraniye Evden Eve Nakliyat Kadiköy Evden Eve Nakliyat İstanbul Evden Eve Nakliyat Şehirler Arası Nakliyat Eşya Depolama Ofis Taşımacılığı Evden Eve Nakliyat Ümraniye Evden Eve Nakliyat istanbul evden eve nakliyat